• Accueil
  • Présentation
  • Sections
  • Expositions
  • Médiathèque
  • Collections
  • Publications
  • Contacts
OK
Présentation

Présentation

Le musée national des antiquités est le plus ancien musée d’Algérie. Son contenu historique et archéologique témoigne que la terre d’Algérie est sans doute l’une des plus riches du bassin de la méditerranée. Il représente toutes les périodes et tous les détails de l’existence du pays depuis ses origines les plus reculées jusqu’à nos jours.   
L’idée de la construction d’un musée pour les collections antiques revenait à Mr Berbrugger premier conservateur,en 1838, dont il leur réserva une pièce spéciale dans la caserne des janissaires, rue Bab-Azoun et l’annexer à la  bibliothèque qui ouvrit ses portes en1835. En 1845 il obtint une dizaine de chambres au Palais de la Djenina.Les objets furent transférés et exposés ensuite  en 1848 dans des pièces voûtées, du bas d’une maison mauresque qui fut démolie en 1862, lors des travaux de fortifications.En 1863, le Musée  est installé dans le Palais de Mustapha Pacha, rue de l’Etat Major (le musée occupe le rez-de-chaussée et l’une des salles du second étage, le premier étage est réservé à la Bibliothèque).En 1896, des épaves d’une exposition permanente d’objets d’art musulmans furent jointes aux collections d’art antique et émigrèrent sur les hauteurs de Mustapha, dans un bâtiment construit à cet effet dans un jardin botanique nommé le parc de la liberté inauguré le 19 avril 1897. Des salles nouvelles furent adjointes au noyau primitif, et grâce au savant Stéphane Gsell elles ne tardèrent pas à se meubler. Le musée s’enrichit notamment par l’acquisition de la collection Ben Aben à la suite d’une exposition organisée à Alger en 1905.
Les collections d’art islamique ont été transférées et réexposées dans un nouveau  bâtiment  inauguré à l’occasion de la journée mondiale des des musées le18 mai 2003. 

 

Salles d’exposition :

Section antique : Le visiteur en parcourant ce musée peut suivre dans l’espace et dans le temps les grands courants des civilisations qui se sont succédées en Algérie (l’époque libyco et numide, punique, romaine, vandale et byzantine).

 

Le vestibule : Au quatre coins du vestibule sont exposés quatre moulages de statues : deux divinités, Bacchus et Cérès, un magistrat municipal romain et l’impératrice Faustine la première.Au dessus de la porte menant à la cour, un tableau de mosaïque représente un thème chrétien : le bon pasteur. 

 

Salle des cultes païens :Cette salle est consacrée à l’exposition d’objets représentant  les différentes divinités antiques connues au Maghreb comme des stèles dédiées à Saturne, des stèles et des signes épigraphiques qui témoignent de l’existence de l’art libyque, une statue de la prêtresse de la  déesse égyptienne Isis, une statue du dieu Esculape,les fresques de Castellum-Dimmidi qui illustrent un culte syrien introduit par les soldats d’origine palmyrénienne, un sarcophage porte une inscription grecque qui mentionne le nom de la défunte « Cornelia Urbanilla », et a remarquer un très beau sarcophage représentant la légende de Bellérophon,on y trouve ainsi quelques pavements de mosaïques à plusieurs thèmes.

Salle Icosium : Dans cette salle voisine à la salle des cultes païens, ont été réunis des objets trouvés dans la ville d’Alger,cette dernière porta le nom d’Ikocim à l’époque punique et se transforma en Icosium à l’époque romaine.On voit une base honorifique dédiée au roi Ptolémée fils du roi Juba II, une stèle d’époque punique, siège à bain d’époque romaine, deux têtes de femmes romaines, dans une vitrine sont exposées des céramiques d’époque punique, romaine, et islamique découvertes dans un puits.

 

Salle des poteries : Dans les vitrines, on pourra admirer des poteries rangées selon l’ordre chronologique, des poteries puniques dont la collection est très variée,et des poteries étrusques et grecques, et une très belle collection de poteries rouge foncé et clair provenant d’Italie .On trouve de nombreuses  lampes à l’huile de différentes époques intéressantes par la diversité de leurs types et par la variété de leur décoration.

Salle des marbres :  
Cette salle comprend  une très belle collection de statues de provenance diverses, représentant soit des divinités : Déméter, Neptune, Venus…, soit des personnages illustres : les empereurs  Hadrien et Auguste, Antonia minor demi-sœur de cléopatre Séléné, et ainsi des pavements de mosaïques à scènes mythologiques et géométriques.

 

 Salle des monnaies : On remarque dans cette salle médailliers renferment des monnaies de plomb et de bronze des rois de Numidie, et des monnaies d’argent des rois de Mauritanie, des pièces de monnaies romaines et byzantines.Des tablettes en bois de cèdre qui constituent un document juridique d’époque vandale,  des pièces de verrerie destinées à la vie quotidienne et autres pièces ont été réutilisées dans des tombes soit comme urne funéraire ou bien comme vase à offrande,une mosaïque représente la légende d’Achille.

 

Salle des reliquaires : Elle abrite une précieuse collection de reliquaire dégagée en plusieurs endroits de l’Algérie, lampes à l’huile, deux chapiteaux, et une mosaïque porte une inscription, tous ces objets sont  de l’époque chrétienne.

 

Salle d’art chrétien : On y voit de nombreux objets d’époque chrétienne également, sur les murs des pavements de mosaïques portant des inscriptions, et une sur le sol à décor géométrique, plusieurs fragments d’architecture, un sarcophage représentant les miracles du christ.

 

 

Salle des bronzes : Elle contient une collection de bronze : de nombreuses statuettes représentant des divinités,une merveilleuse pièce découverte à Lambèse dans les ruines d’une villa romaine représente un enfant tenant un aiglon,des fibules, balances, lampes à l’huile.

 

La cour : cette cour comporte des pièces d’époque antique, statue d’un magistrat municipal romain, deux pavements en mosaïques et des pièces de l’époque musulmane, panneaux de carreaux de faïence, inscriptions commémoratives et funéraires arabes et turques.

 

Section islamique : Contient des spécimens des diverses créations artistiques de la période Umayyade, Abbaside, Rostomide et Aghlabide, Zyride, Hammadide, Almoravide, Almohade, Hafcide, Merinide et Andalouse, ottomane, dynastie de l’émir Abd-El-Kader jusqu'à    l’époque contemporaine.

 

Salle I : Abrite des pièces de l’Orient et de l’Occident musulman datant du 03ème au 9ème  siècle de l’hégire soit du 9ème  au 15ème  siècle de l’ère chrétienne.On y trouve des lins brodés d’inscriptions religieuses du Yémen et d’Egypte, parties d’objets qui proviennent de la Qual’aa des Beni Hammad- Algérie, une chaire à prêcher de la grande mosquée d’Alger d’époque almoravide, une lampe en verre d’époque Mamlouk-Egypte-Syrie…..

 

Salle II : contient des objets datant du10ème au 13ème de l’hégire soit du 16ème au 19ème  siècle de l’ère chrétienne, des plats en céramique à lustre métallique d’Andalousie, un panneau de carreaux de faïence, des tasses et porte- tasses en argent de Turquie, coran de la grande mosquée d’Alger, des sabres des pistolets, et une selle, de la dinanderie d’Algérie….

 

Salle III : Comporte des objets datant du 13ème siècle de l’hégire soit du 19ème siècle de l’ère chrétienne, on y voit des  poignards,des poires à poudre ,céramiques du Maroc, un tapis de Kairouan,des meubles incrustés de nacre, de la Tunisie,des fusils et des tapis de l’Algérie.

 

Salle IV : abrite des objets du 13ème et 14ème siècle de l’hégire soit les 19ème  et 20ème siècles de l’ère chrétienne, coffres en bois, poteries de la grande Kabylie, bijoux en argent, miniatures et enluminure d’un éminent miniaturiste Algérien nommé Mohamed Temmam.

 

 

Accueil  |  Présentation  |  Sections  |  Activités  |  Médiathèque  |  Collections  |  Publications  |  Contacts

© 2011.Musée National des Antiquités & des Arts Islamiques
177, Boulevard krim Belkacem Parc de la liberté
Tél : +213 (0)21 68 11 29      Tél /Fax : +213 (0)21 68 12 56      Email : museemna@musee-antiquites.art.dz
Conception & réalisation : pixastudio.com